À LA COUR DU PRINCE GENJI,1000 ANS D’IMAGINAIRE JAPONAIS . GUIMET

Découvrez le faste du Japon impérial de l’époque de Heian avec «Le Dit du Genji», œuvre majeure de la littérature classique japonaise.

Écrit au 11ème siècle par une femme, la poétesse Murasaki Shikibu, «Le Dit du Genji» a généré depuis mille ans une iconographie extrêmement riche, influençant jusqu’aux mangaka contemporains.

Cette exposition événement invite les visiteurs à se plonger dans le Japon ancien, à la découverte de l’époque Heian (794-1185) et de son art de cour. Cette période de liberté pour les femmes, à la production artistique particulièrement riche, voit notamment l’émergence d’une littérature féminine unique dans l’histoire du Japon.

«Le Dit du Genji» (Genji monogatari) est aujourd’hui considéré comme l’œuvre la plus emblématique de la littérature classique du Japon. À travers une évocation subtile de tous les raffinements de la cour impériale, il ouvre la voie à une exceptionnelle créativité picturale et suscite une iconographie extrêmement riche : estampes, tissus, kimonos, sculptures, peintures et objets précieux, dont les boîtes en laque d’une illustre collectionneuse, Marie-Antoinette.

 Roman fondateur pour la culture japonaise, «Le Dit du Genji» continue d’inspirer des expressions artistiques contemporaines, comme les mangas, qui en réinterprètent les codes et les thèmes. Le plus célèbre est sans doute Asaki yume mishi de Waki Yamato (né en 1948). La récente édition de Sean Michael Wilson (2022), illustrée par Inko Ai Takita, sera présentée dans  cette exposition.

La seconde partie de l’exposition est consacrée à Itarô Yamaguchi (1901-2007), maître tisserand du quartier de Nishijin à Kyoto, et auteur de quatre rouleaux illustrant le Dit du Genji, représentant l’aboutissement d’une vie consacrée au tissage. Réalisés d’après des rouleaux peints de l’époque Heian, et par hybridation avec la haute technicité occidentale de la mécanique Jacquard et son avatar numérique, les quatre exceptionnels rouleaux sont montrés pour la première fois ensemble et déroulés dans leur intégralité.

Commissariat : Aurélie Samuel, conservatrice du patrimoine

https://www.guimet.fr/fr/expositions/la-cour-du-prince-genji

Síguenos:

Publicaciones Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *